drew-beamer-xU5Mqq0Chck-unsplash.jpg

Les défis de l’assurance pour 2021

Ces dernières années, le secteur a engagé une mutation avec des objectifs plus que louables : transparence de l’information, protection du consommateur et garanties de pérennité des compagnies. Chez Generali Luxembourg, les bouleversements de 2020 ont accéléré notre métamorphose pour relever les défis futurs aux côtés de nos partenaires privilégiés.
 

Un environnement en pleine mutation

Sur le plan économique, après une tendance baissière ces trente dernières années, nous sommes rentrés depuis 2014, dans un monde de taux d’intérêt historiquement bas, même négatifs, associé à une politique monétaire très accommodante des banques centrales.

Sur le plan réglementaire, les assureurs ont également dû composer avec une véritable avalanche, européenne et/ou Française : solvabilité II, DDA, PRIIPs, RGPD ou plus récemment IFRS17, la loi Pacte ou encore DAC6 pour la lutte contre l’évasion fiscale.

Enfin, sur le plan technologique avec l’explosion du digital, l’utilisation de l’Intelligence Artificielle (IA), le Machine Learning, le Robotic Process Automation (RPA) grâce au Big Data ou encore l’apparition des objets connectés.

Les leçons de 2020

L’année 2020 nous a quant à elle marqué à jamais en impactant nos vies personnelles et professionnelles avec la pandémie et les mesures qui se sont imposées pour la contrer. La COVID-19 a obligé chacun à penser différemment sa manière de consommer, de travailler et d’investir.

Pour les assureurs et leurs partenaires courtiers, cette crise a mis en lumière 5 défis majeurs:

  • Les pertes d’exploitation, en tant que risque systémique,

  • L’assistance / les rapatriements de personnes,

  • Les annulations d’événements / voyages,

  • La hausse significative de la cybercriminalité,

  • Et en épargne, la gestion du krach boursier et l’extrême volatilité des marchés.

Relever ces défis s’est révélé être une opportunité pour la plupart des assureurs. Chez Generali Luxembourg, notre modèle de distribution repose sur des partenaires privilégiés, à la fois CGP et banques privées. La gestion de la crise s’est trouvée facilitée car nos partenaires ont fait preuve d’une incroyable résilience et d’une grande maturité en continuant à accompagner leurs clients au mieux malgré des conditions difficiles pour échanger et les rencontrer. Tous ont agi avec sérénité, rationalité avec dynamisme et sans jamais céder à la panique.

Nos partenaires sont aussi à l’origine d’une accélération de notre transformation, dans une optique de rebond rapide. Les demandes de services digitalisés, l’accès aux informations Mywings ou encore les demandes de solutions de placements alternatifs et innovants ont afflué en masse pendant la crise.

"Dans le « monde d’après », j’ai la conviction que les assureurs doivent plus que jamais être des acteurs phygitaux impliqués dans une croissance durable et connectés à l’économie réelle." 

Notre stratégie pour 2021

Dans le « monde d’après », dans lequel nous aimerions tous pouvoir nous projeter dès maintenant sans attendre l’arrivée du vaccin, plusieurs facteurs clés de succès apparaissent clairement.

Chez Generali Luxembourg, nous avons fait le choix de devenir Life Time Partner de nos partenaires et de leurs clients en les accompagnant tout au long de leur vie.

Notre volonté repose sur notre capacité à répondre efficacement et précisément à l’évolution de leurs besoins financiers, de la gestion patrimoniale dans un FAS à la planification successorale dans un FID par exemple. Au sein de ces fonds peuvent être logés un panel extrêmement large d’unités de comptes, des produits structurés ou encore une poche fonds euro pour la garantie en capital. Enfin, c’est aussi notre capacité à fournir des contrats portables qui suivent les clients dans leur mobilité géographique grâce à la neutralité fiscale.

Cette stratégie de Life Time Partner est bâtie sur 3 piliers :

  • Le « phygital » car nous sommes certains que la meilleure qualité de service passe par l’alliance du digital et de la relation de proximité, l’intuitu personae de nos partenaires avec les clients. Le digital est un important vecteur d’efficacité opérationnelle, et notre plateforme digitale MyWings, associée à la signature électronique, nous permet d’offrir service créateur de valeur.

  • La croissance durable car Generali Luxembourg a intégré un besoin que cette crise a catalysé : donner du sens à ses investissements, investir de manière responsable ou encore s’immerger dans la finance verte. Dans notre offre financière, nous avons fait de l’ESG/ISR une véritable colonne vertébrale aux côtés de laquelle nous proposons du private equity ou un fonds d’infrastructure qui permettent d’investir dans l’économie réelle.

  • L’adaptabilité car accompagner ses partenaires et clients dans la durée nécessite de la transparence, de la confiance. Le fonds en euro, gage de garantie en capital et de liquidité ne permet plus de délivrer la promesse de la rentabilité. Pour pallier cette difficulté et accompagner, outre l’élargissement de notre offre financière, nous avons décidé de mettre en place une participation aux bénéfices différenciée, construite sur un système de bonus alloué à partir de 30% d’unités de compte.

Dans le « monde d’après », j’ai la conviction que les assureurs doivent plus que jamais être des acteurs phygitaux impliqués dans une croissance durable et connectés à l’économie réelle.

Paul Lecoublet, CEO,
Generali Luxembourg

Pour plus d’informations

www.generali.lu

 

Copyright : D.R.